PASCALE DUMONT REMPORTE L'OR À ABIDJAN

PASCALE DUMONT REMPORTE L'OR À ABIDJAN

Par Sportcom
et Fédération québécoise d'athlétisme

Abidjan, 26 juillet 2017 - Les lanceurs du Québec ont connu une bonne journée au quatrième jour de la compétition d'athlétisme aux Jeux de la Francophonie, à Abidjan en Côte d'Ivoire, récoltant deux des cinq médailles de la délégation québécoise.

Après avoir vu la spécialiste du lancer du poids Alex Porlier Langlois décrocher le bronze mardi, ses coéquipiers Pascale Dumont et Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas sont à leur tour montés sur le podium, respectivement sur la première et la deuxième marche.

En action au lancer du javelot, Pascale Dumont, de Rivière-Bleue, a été la meilleure des concurrentes. C'est grâce à son dernier essai qui a atteint 52,16 mètres qu'elle est parvenue à terminer en tête de classement. « J'attendais depuis le début de la saison d'atteindre le cap des 50 mètres et c'est maintenant fait ! » s'est réjoui Dumont qui a réalisé une marque personnelle. « Je suis vraiment contente de faire en plus de mon record, une médaille. »

Dumont inscrivait ainsi la deuxième performance québécoise de tous les temps au javelot, devancée seulement par Dominique Bilodeau (53,63 mètres). Cette médaille d'or survient 20 ans après celle remportée par Isabelle Suprenant aux Jeux de la Francophonie à Madagascar en 1997. Surprenant avait alors projeté l'engin à 49,99 mètres. 

Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas s'est pour sa part invité sur le podium en atteignant 51,10 mètres au lancer du disque. Seul le Marocais Elbachir Mbarki a dépassé cette marque, réussissant un lancer de 57,14 mètres. « Disons que je planais un peu sur le podium », a confié le Sherbrookois. « Ce n'est pas la meilleure performance de ma vie, mais je suis content de gagner une médaille. C'était une belle surprise. »

« J'ai vraiment mal commencé la compétition avec un lancer complètement nul alors je suis content d'avoir pu me ressaisir pour m'assurer d'une deuxième place », a-t-il ajouté.

Partager

Partager