LA PROGRESSION DES RECORDS DU QUÉBEC EN PLEIN AIR

LA PROGRESSION DES RECORDS DU QUÉBEC EN PLEIN AIR

Par Denis Poulet
Responsable du Comité des records

Montréal - Même si la représentation québécoise au sein des équipes nationales reste faible, l'athlétisme québécois progresse. On peut mesurer cette progression de plusieurs façons, parmi lesquelles se trouve l'évolution des records. À ce chapitre, il y a des signes de progrès indubitables, mais c'est une progression lente et somme toute modeste.

Bon an mal an, il se bat une vingtaine de records en plein air chaque année dans les catégories benjamins à séniors. Sur les 293 records et MPQ que reconnaît le Comité des records, environ le tiers (36 %) date de la présente décennie, soit depuis 2010. Parmi les 107 records concernés, une douzaine ont été établis dans de nouvelles épreuves ou dans des épreuves dont les règles ont été modifiées; on parle notamment des épreuves combinées et des courses de haies dans certaines catégories.

Photos: Lucette Moreau et Robert Vinette détiennent les plus vieux des records québécois féminins et masculins

Là où l'analyste reste un peu pantois, c'est quand il constate qu'il y a autant de records (112 exactement) qui datent du siècle précédent : 14 des années 1970, 48 des années 1980 et 50 des années 1990. Bon! Admettons que quelques-uns des meilleurs athlètes de l'histoire de l'athlétisme québécois ont mis la barre un peu haut, surtout en sénior : 

  • chez les hommes, les 9,84 de Bruny Surin au 100 m (1999), 20,17 et 45,79 d'Atlee Mahorn aux 200 et 400 m (1991 et 1993), 28:42,4 et 2:14:18 d'Alain Bordeleau aux 10 000 m et marathon (1984), 1:21:13 de Guillaume Leblanc au 20 km marche (1986), 3:47:48 de Marcel Jobin au 50 km (1981), 8,20 et 17,29 d'Edrick Floréal aux saut en longueur et triple saut (1991 et 1989), et 20,61 de Bruno Pauletto au poids (1983);
  • chez les femmes, les 11,13 et 12,78 de Julie Rocheleau aux 100 m et 100 m haies (1988), 54,39 de Rosey Edeh au 400 m haies (1996), 31:56,74 de Carole Rouillard au 10 000 m, et 2:29:28 de Jacqueline Gareau au marathon (1983).

Ce sont là des performances de haut niveau, qui semblent hors de portée pour longtemps encore.

Ce qui est un peu plus troublant, c'est qu'on a aussi de vieux records dans les catégories plus jeunes, là où, en principe, la progression devrait être plus manifeste. Treize records sont antérieurs aux années 2000 dans les catégories benjamins et cadets :

  • chez les filles cadettes, les 6:57,80 d'Élisabeth Audet au 1500 m marche (1980), 1,78 de Carol-Ann Leslie à la hauteur (1980), 13,70 de Michelle Fournier au poids (1992) et 44,80 de Lucette Moreau au disque (1971);
  • chez les garçons cadets, les 2,05 d'Alain Métellus à la hauteur (1980), 4,40 de David Foley à la perche (1999), 13,62 d'Eddy Wilson au triple saut (1995) et 54,42 de Dave Morneau au javelot (1999);
  • chez les garçons benjamins, les 9,52 de Hank Palmer au 80 m (1999) et 1,80 de Frantz Fulcher à la hauteur (1989);
  • chez les filles benjamines, les 2:17,10 de Chloé Allen au 800 m (1999) et 1,63 de Nathalie Belfort à la hauteur (1988).

Signe encourageant, 25 records de longue date, antérieurs à 2000, ont été battus au cours des huit dernières années, soit depuis 2010 :

  • les records séniors de David Hill au 1500 m (3:39,2) et au mille (3:55,9), qui remontaient aux années 1970; Olivier Collin a battu celui du 1500 en 2010 (3:38,25), marque qui fut améliorée par Charles Philibert-Thiboutot en 2015 (3:34,23); et Charles a porté le record du mille à 3:54,52 la même année;
  • le record sénior de Luc Poirier au disque (54,32 en 1982), battu par Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas en 2014 (54,89); Marc-Antoine a ensuite atteint 57,64 la même année;
  • le record sénior de Terry Tsigos au marteau (61,78 en 1991), battu par Alexandr Bespalov en 2010 (62,59) et amélioré plusieurs fois par la suite, maintenant à 69,32 (Frédéric Pouzy en 2016);
  • le record sénior de Rosey Edeh au 400 m (52,38 en 1992), battu par Audrey Jean-Baptiste en 2015 (51,93);
  • le record sénior de Renée Bélanger au 800 m (2:01,56 en 1985), battu par Lemlem Ogbasilassie en 2011 (2:01,23); Lemlem a ensuite réalisé 2:00,85, puis 2:00,82 en 2012;
  • les records junior et sénior de Nathalie Belfort à la hauteur (1,82 en 1992 et 1997), battus par Mikella Lefebvre-Otis cette année (1,85 en avril, puis 1,86 en août);
  • le record sénior de Carmen Ionesco au poids (17,17 en 1979), battu par Julie Labonté en 2011 (17,65); Julie l'a ensuite amélioré quatre fois (toutes en 2011) pour le porter à 18,31 quand elle a gagné le championnat de la NCAA;
  • le record junior d'Achraf Tadili au 800 m (1:49,45 en 1999), battu par Mohand Zine Khelaf l'été dernier (1:49,42);
  • le record junior d'Andrew McGuigan au 1500 m (3:45,0 en 1985), battu par Kevin Robertson en juin dernier (3:44,90);
  • le record junior de Karine Lefebvre au 5000 m (17:11,81 en 1999), battu par Caroline Pfister en 2011 (16:49,52); et Anne-Marie Comeau a porté la marque à 16:34,43 en 2015;
  • le record jeunesse de François-Xavier Bérubé au 3000 m marche (12:42,87 en 1995), battu par Marek Adamowicz en 2013 (12:34,04);
  • le record jeunesse de Larry Gagliano au 800 m (1:53,13 en 1996), d'abord égalé par Marc-Antoine Lalonde en 2013, puis battu par Félix Thérien cette année (1:52,83);
  • le record jeunesse de Stéphane Richard au triple saut (14,82 en 1999), battu par Ivan Niemeck en 2015 (14,95); Ivan l'a ensuite porté à 15,08;
  • le record jeunesse de Marjorie Exantus à la longueur (5,79 en 1990), battu par Magali Roche en 2012 (5,85); Magali l'a amélioré deux autres fois (5,97 en 2013 et 6,02 en 2014), puis se l'est fait ravir par Tatiana Aholou en 2016 (6,04), qui l'a porté à 6,25 cette année;
  • le record cadet de Stephen Beauregard au 800 m (1:58,2 en 1978), battu par Najib El Andaloussi en 2013 (1:58,17); Najib a ensuite réalisé 1:57,92, puis 1:57,89, toujours en 2013;
  • le record cadet de Janik Lambert au 2000 m (5:50,59 en 1987), battu par Jonathan Brunet en 2014 (5:49,89);
  • le record cadet d'Alain Perreault au 1500 m steeple (4:33,90 en 1981), battu par Charles Cooper en 2011 (4:26,81), puis amélioré par Louis-Carlos Vargas en 2012 (4:25,84) et par Jonathan Brunet en 2014 (4:24,42);
  • le record cadet de Guillaume Leblanc au 1500 m marche (6:55,8 en 1976), battu par Marek Adamowicz en 2011 (6:26,94);
  • le record cadet de Carol-Ann Leslie au 200 m (24,68 en 1980), battu par Deondra Green en 2015 (24,36);
  • le record cadet de Dominique Corriveau au 2000 m (6:32,1 en 1993), battu par Anne-Marie Comeau en 2010 (6:21,11);
  • le record cadet de Gabrielle Deshong au triple saut (10,98 en 1992), battu par Neena Sinnathurai en 2012 (11,13); Neena a ensuite atteint 11,44 la même année;
  • le record benjamin de Fahd El Mouhib au 800 m (2:10,32 en 1995), battu par William Labrèche en 2010 (2:09,26); Vincent Tremblay l'a ensuite porté à 2:04,75 en 2015;
  • le record benjamin de Michel Boutet à la longueur (5,55 en 1975), battu par Shaïdan Gabaud en 2014 (5,62); ce record est maintenant de 6,09, propriété d'Émerick Bayard-Fournier (2017);
  • le record benjamin de Gabrielle Deshong à la longueur (4,89 en 1990), battu par Magali Roche en 2010 (5,41).

Voici le tableau complet du nombre de records québécois par décennie, sexe et catégorie d'âge.

 

 

1970

1980

1990

2000

2010

Total

 

F

H

F

H

F

H

F

H

F

H

F

H

TG

Séniors

4

1

7

7

8

11

4

10

9

5

32

34

66

Espoirs

1

2

4

7

3

4

6

6

9

6

23

25

48

Juniors

2

0

8

7

4

5

5

8

8

4

27

24

51

Jeunesse

1

2

3

1

5

2

4

10

13

9

26

24

50

Cadets

1

0

1

1

3

3

2

8

14

11

21

23

44

Benjamins

0

0

1

1

1

1

5

5

10

10

17

17

34

TOTAL

9

5

24

24

24

26

27

47

63

44

146

147

293

 

  

Pour conclure cet article, voici quelques autres données statistiques.

  • La regrettée Émilie Mondor (1981-2006) est l'athlète qui détient le plus de records et MPQ actuels, soit 11 : 3000 m, 5000 m, 5 km route et 10 km route chez les séniors; 1500 m, 3000 m et 5000 m chez les espoirs; 1500 m et 3000 m chez les juniors; 1500 m et 3000 m en catégorie jeunesse.
  • Chez les femmes, elle est suivie par les lanceuses Marie-Ève Boisselle (6) et Lucette Moreau (5).
  • Chez les hommes, Guillaume Leblanc détient sept records et MPQ : 10 000 m marche junior et sénior, 10 km marche junior, espoir et sénior, 20 km marche espoir et sénior.
  • Le sprinter Hank Palmer et le lanceur Marc-Antoine Dugas détiennent cinq records chacun.
  • Le plus vieux record féminin est la propriété de Lucette Moreau, 44,80 m au disque cadet le 18 juillet 1971 à Narbonne, en France (voir photo ci-haut).
  • Le plus vieux record masculin appartient à Robert Vinette, 53,42 m au disque espoir le 25 juillet 1972 à Montréal (voir photo ci-haut).

Une recherche a été entreprise pour retracer l'historique de tous les records du Québec. Cette recherche vise à offrir un tableau plus complet de l'évolution des records et à rendre hommage à tous ceux et celles qui ont brillamment contribué à la progression de notre sport.

Partager

Partager