Fermer×
Viens Courir

LE PHÉNOMÈNE COUPE QUÉBEC VIENS COURIR


Par Marilou Ferland-Daigle

La Fédération québécoise d’athlétisme annonçait en février dernier le lancement de la Coupe Québec Viens Courir, une série de quatre championnats provinciaux visant à rassembler les meilleurs athlètes en course sur route de la province, tout en offrant une expérience unique aux coureurs et aux coureuses de tous les groupes d’âge. Les participants avaient ainsi l’opportunité de cumuler des points dans un réseau de compétitions sanctionnées de grande qualité.

Pointage : Comment ça marche ?

Le duel Fafard-Jarry soulève la foule

Dimanche le 8 septembre dernier, le 10 km RBC de l’Université Laval présentait, en collaboration avec la Fédération québécoise d’athlétisme, le Championnat québécois de 10 kilomètres route, quatrième et dernière étape de la Coupe Québec Viens Courir 2019. L’événement, fort de ses 50 ans d’existence, a su tenir toutes ses promesses et livrer un spectacle enlevant, digne des plus grands événements de course à pied au Québec.

Au total, près de 700 coureurs ont pris le départ de l’épreuve reine, au cur de l’emblématique Stade TELUS-UL. Parmi eux, un peloton élite bien garni s’apprêtait à rafler les 4 000 dollars offerts en bourses et à vivre l’une des courses sur route les plus relevées tenues en sol québécois.

Crédit photo : Tjerk Bartlema Photography 

La veille de la course, la victoire était difficile à prédire, chez les hommes. D’un côté, le jeune prodige Thomas Fafard (CAUL), médaillé de bronze au 5000 mètres sénior des Championnats canadiens d’athlétisme. De l’autre, le champion québécois en titre aux 5, 15 et 21,1 kilomètres, le très confiant et polyvalent François Jarry (AVM). Entourés d’une dizaine d’autres grosses pointures, les deux athlètes ont maintenu un rythme de 3 minutes et 2 secondes du kilomètre et franchi la borne de 5 kilomètres en 15 minutes et 10 secondes, une offensive initiée par François.  

 « Mon objectif était de m’assurer que le rythme soit assez rapide pour que Fafard n’ait pas l’énergie d’accélérer en fin de course. Malheureusement, il était en pleine forme et le vent de face m’a empêché d’essayer de le larguer dans les derniers kilomètres. Il a donné une accélération à laquelle j’ai répondu avec environ 2500 mètres à faire. Ensuite, avec environ 1500 mètres à faire, il a mené sa véritable attaque. »

À l’inverse, la stratégie de Thomas reposait essentiellement sur la prudence et le contrôle, puisqu’il s’agissait de sa première participation sur la distance de 10 kilomètres en compétition. Le jeune athlète avait tout de même une grande confiance en ses moyens, et pour cause ! « Je savais que si je connaissais une bonne course, mes chances étaient là ». Un baptême réussi, puisqu’il a remporté les honneurs de façon convaincante en croisant le fil d’arrivée en 30 minutes et 21 secondes, six secondes devant François (30 :27). Alexis Lavoie-Gilbert (CAUL) a lui aussi livré une performance notable an décrochant la troisième place (30 :48).

Un retour en force pour Meggie Dargis

Chez les dames, la talentueuse Meggie Dargis a surpris ses adversaires en effectuant une belle remontée tout au long de la course. En effet, celle qui avait déjà remporté deux autres étapes de la Coupe Québec Viens Courir a confirmé son retour en forme, et en force, en rattrapant un écart considérable au quatrième kilomètre, puis en s’imposant de façon remarquable en 35 :37, devant la marathonienne Arianne Raby (35 :57) et la championne provinciale 2018, Pia Nehme (36 :31). 

Crédit photo : Tjerk Bartlema Photography 

Résultats complets de la course

Mission accomplie pour la Coupe Québec Viens Courir !

La première étape, le Championnat québécois de 5 kilomètres, était présentée par la Course NDL en mai dernier. L’événement, jeune d’expérience mais fort de caractère, a donné un coup d’envoi magistral en accueillant près de 500 participants sur un parcours plat et rapide. Le Demi-Marathon Mont-Tremblant accueillait pour sa part la deuxième étape de la Coupe à l’occasion de son 10e anniversaire. Malgré ses paysages montagneux à couper le souffle et son parcours exigeant, le favori de l’épreuve, François Jarry, n’a définitivement pas manqué de souffle, puisqu’il a réalisé aisément un record de parcours en 1 heure 8 minutes et 52 secondes ! La troisième étape s’est déroulée à Rougemont dans le cadre du Demi-Marathon des Vergers. La prestigieuse série des Courses Gourmandes a prouvé qu’elle avait l’étoffe d’une excellente organisation en faisant brillamment revivre la distance méconnue de 15 kilomètres. Finalement, le 10 km RBC de l’Université Laval a clôturé la série de championnats avec brio, offrant aux spectateurs et aux participants une finale haute en émotions !

La Fédération québécoise d’athlétisme dresse un bilan très positif de cette première édition. Les quatre événements sélectionnés ont connu une augmentation moyenne du nombre de participants de 15 % pour la distance cible du championnat et de 10% pour l’ensemble des épreuves offertes à leur programme. Au total, près d’une quarantaine de coureurs ont pris part au circuit en participant à plus d’un événement.  

La championne en titre de la Coupe Québec Viens Courir, Meggie Dargis (2960 points), s’est dite très emballée par son expérience. Après avoir enchaîné les blessures, la jeune athlète était loin de se douter qu’elle remporterait trois des quatre championnats. « La Coupe Québec a vraiment dépassé mes attentes en termes d’organisation, en plus de marquer mon retour à la compétition. À chaque fois que je participais, c’était pour avoir une idée de mon niveau de forme. Ça m’a permis de mesurer mon progrès d’une course à l’autre, de regagner confiance et de reprendre goût à la compétition. »

Pour sa part, le vainqueur François Jarry (2816 points) visait ouvertement la victoire et croyait fermement en ses chances de grimper au sommet du classement cumulatif.  « C’était mon objectif dès le début. Je savais que j’étais la personne la mieux placée et que j’avais les meilleures chances de remporter le classement cumulatif. D’un autre côté, j’étais très motivé à gagner les quatre championnats, donc je suis quand même un peu déçu de ne pas y être parvenu. »

Crédit photo : Tjerk Bartlema Photography 

Un record québécois chez les 60-69 ans

L’effervescence et l’engouement suscités par la Coupe Québec Viens Courir se sont fait sentir chez tous les mordus de la course à pied, jeunes et moins jeunes. Au classement cumulatif féminin, catégorie 30-39 ans, Bianca Prémont a décroché la première position avec un total de 2582 points. Annie Laperle, pour sa part, s’est démarquée dans la catégorie 40-49 ans avec un total de 2604 points. Enfin, le titre de championne québécoise chez les femmes de 50-59 ans a été remporté par Josée Aubin (1257 points).

Du côté masculin, catégorie 30-39 ans, Julian Ortiz s’est glissé au sommet du classement cumulatif avec un total de 365 points. Maurice Bélanger (40-49 ans) et Michel Cusson (50-59 ans) ont également été couronnés champions québécois avec un total de 983 et 982 points, respectivement. Finalement, Dany Galarneau a cumulé 1148 points grâce aux trois championnats auxquels il a participés.

Lors de sa participation au 10 km de l’Université Laval, Dany a également fracassé le record québécois dans sa catégorie d’âge, anciennement détenu par Marc Corcoran, et ce, par un peu plus d’une minute (37 :43). L’athlète originaire de Donnacona a découvert la course à pied sur le tard, mais ne cesse de s’améliorer.

« Quand j’avais 18 ans, j’étais un bon coureur de cross-country, mais j’ai laissé tout ça de côté avec les années. À cet âge-là, je savais que j’allais un jour courir des marathons. C’est seulement à l’âge de 45 ans que j’ai redécouvert la course et que j’ai décidé de m’y investir. Je ne savais pas où ça me mènerait. On s’améliore, même à 60 ans. On ne connait pas notre réel potentiel, il faut apprendre à l’explorer. »

Classement cumulatif complet

 

 

De retour en 2020

La Coupe Québec Viens Courir vous attend en grand nombre l’an prochain et tient à remercier les quatre organisations hôtes des championnats pour leur travail remarquable, leur collaboration et leur professionnalisme tout au long de l’année !