LES VÉTÉRANS DE RETOUR AU GRAND PRIX D'ATHLÉTISME DE MONTRÉAL

LES VÉTÉRANS DE RETOUR AU GRAND PRIX D'ATHLÉTISME DE MONTRÉAL

Par Bernard Lachance

Montréal - Eh oui! Nos vétérans canadiens seront de retour à cette 2e Édition du Grand Prix d'athlétisme de Montréal ce samedi soir, 10 février. Avec le 800m en lever de rideau à 18h35, suivi du 60m plus tard en soirée. Et du nouveau cette année, les femmes seront enfin de la partie. Nos vétérans côtoieront donc des athlètes de renommée internationale et nationale pour contribuer à une soirée qui promet de nous donner un beau spectacle. 

Cette 2e édition du Grand Prix, insérée depuis l'an passé dans notre Championnat canadien en salle Hershey, est en fait la 5e intégration des épreuves de démonstration pour athlètes vétérans dans un évènement majeur. On veut y démontrer que, même en avançant en âge, on peut demeurer bon athlète et impressionner par des performances toujours enviables malgré la lente régression avec le phénomène de vieillissement. De plus, pour être admis, ces athlètes doivent répondre à un standard de qualification, peu importe dans quel groupe d'âge ils se situent. Les standards ont été fixés respectivement chez les hommes et les femmes à 8,00 et 9,25 au 60m ainsi qu'à 2:12,00 et 2:50,00 au 800m. 

Au total, 31 athlètes vétérans sont attendus pour cette édition, ce qui fait presque tripler le nombre de l'an dernier alors que les femmes y étaient absentes et les hommes n'étaient que 12 au total. Alors, 10 hommes et 7 femmes se produiront au 60m tandis que 14 participants (7 hommes et 7 femmes) le feront chacuns dans leur vague respective. Un spectacle à ne pas manquer surtout que plusieurs de l'an dernier seront de retour, certains pour y défendre leur titre et les autres pour tenter de leur ravir en plus des bourses offertes aux trois premiers de leur épreuve cette année.

Nos gagnants de l'an dernier, Alex Gbaguidi (60m) et Patrice Doucet (800m) répéteront-ils l'exploit cette année? Disons que la partie n'est pas gagnée car, les Chris Warburton et Lawrence Williams de l'Ontario ainsi que nos deux Québécois, Zaven Tavitian et Jerry Kangni peuvent certainement brouiller les cartes. Au 800m, à part Patrice, c'est le suspense et la lutte apparaît très serrée parmi les autres. Quant aux femmes, une Sonia Lévesque en feu parviendra-t-elle à déstabiliser nos trois Ontariennes au 60m? Notons la présence cette année de Wendy Alexis d'Ottawa, qui à 63 ans est toujours parmi les sprinteuses vétérantes canadiennes les plus rapides, ne fera pas de quartier. Le 800m féminin nous offre une bataille serrée entre les deux Ontariennes Mary Unsworth et Michelle Clarke pour la tête mais, sait-on jamais?

Je n'en dis pas plus pour l'instant et gardons le suspense pour samedi. Vous ne savez pas trop quoi faire samedi prochain le 10 février, pourquoi pas une petite soirée au Centre Claude-Robillard où vous pourrez apprécier un beau spectacle avec entrée gratuite et voir en action nos athlètes canadiens.  Plusieurs d'entre eux ont participé aux Olympiques et/ou à différents championnats du monde tels, Angela Whyte, Sekou Kaba et Jonathan Cabral au 60m haies, Crystal Emmanuel au 200m, Sage Watson au 400m et Sasha Gollish au 1500 mètres. Ils rivaliseront avec des athlètes des États-Unis, de la Jamaïque et de plusieurs autres nations.

Partager

Partager